Interview de Christian SEGURET

Plus d'informations
il y a 9 ans 1 mois #31593 par Claire
Réponse de Claire sur le sujet Re: Interview de Christian SEGURET
Merci Michèle et Christian. Bons moments.
Chaque fois que je vois Christian sur scène, je me dis : "Voilà quelqu'un qui aime vraiment ce qu'il fait". Et toujours avec le sourire ! Quant à la variété des guitares dont il joue, et donc des techniques qui leur sont propres, il m'épate. Pas étonnant qu'il ait sa cohorte de groupies :P
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Arlette

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 9 ans 1 mois - il y a 9 ans 1 mois #31578 par michel
Réponse de michel sur le sujet Re: Interview de Christian SEGURET
On dirait que Michèle s'est trouvé une âme d'"intervieweuse"
pour notre plaisir. ;)

qui la prochaine fois ? Hugues lui-même ?

ou bien une de ses guitares ? :lol: :sick: :(

ce serait dans tes cordes .....

Tonton Michel

On sait presque tout,mais sur presque rien;
on sait presque rien,mais sur presque tout .
Dernière édition: il y a 9 ans 1 mois par michel.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Arlette, tryphon, Nicole

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • PetitBateau77
  • Portrait de PetitBateau77 Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrator
  • Administrator
Plus d'informations
il y a 9 ans 1 mois - il y a 9 ans 1 mois #31577 par PetitBateau77
Interview de Christian SEGURET a été créé par PetitBateau77
- Enfant te disais lorsque je serais grand, je serais, pompier, navigateur musicien……. ?

CH. - Je n'ai pas songé à faire de la musique en professionnel avant l'âge de 18-20 ans, lorsque j'ai commencé à gagner ma vie avec des petits concerts, et que les études m'ennuyaient, je me suis dit, "pourquoi pas?"

2 - A quel âge as-tu commencé l’apprentissage de la musique, enfant avec une méthode classique, solfège et cours ou plus tard de toi-même. ?

CH. - J'ai fait du chant choral à partir de l'âge de 10 ans, et de la guitare classique à partir de l'âge de 12 ans. Puis j'ai appris tout seul le folk, le rock, la country, et j'ai pris des cours de jazz plusieurs années avec Frédéric Sylvestre, qui est un grand pédagogue. Avec lui j'ai travaillé la lecture, l'harmonie, l'improvisation.

3 - Quelle a été ton premier instrument, l’as-tu conservé ?

CH. - C'était une guitare classique que j'avais rachetée à un copain. Non, malheureusement, je ne l'ai plus. J'ai vendu et racheté beaucoup d'instruments au cours de ma carrière, et il y a certaines guitares que je regrette vraiment, comme une vieille Martin D-28 de 1937 que j'aurais bien aimé garder!

4 - Avais tu crée ton propre groupe, si oui quel était son nom. ?

CH. - J'ai eu plusieurs groupes amateurs avant de former mon premier groupe sérieux qui s'appelait Transatlantic Bluegrass. Il y avait déjà mon copain Olivier Andrès à la basse, et son frère Jean-Marc, qui ont tous les deux travaillé avec Hugues par la suite. C'est drôle parce que j'ai appris plus tard qu’ Hugues avait un groupe avec le même nom, c'est une coïncidence totale. Nous avons fait trois tournées aux Etats Unis avec ce groupe, et une émission de télévision avec Bill Monroe, le père du bluegrass, pour PBS. J'ai appris que cette émission allait être bientôt rediffusée, à l'occasion de l'anniversaire de la mort de Monroe.

5 -Comment es- tu devenu musicien d’Hugues ?

CH. - Un jour, en 1980, je jouais avec un groupe de bluegrass, et Hugues et venu nous voir, ce n’était pas loin de chez lui. Je me souviens qu'il est venu vers moi et qu'il s'est présenté, à l'américaine : "Je m'appelle Hugues Aufray"! On a tout de suite accroché. Le lendemain j'étais chez lui et il m'a engagé tout de suite.

6 - Dans quelle ville as-tu fais ton premier concert avec Hugues.

CH. - Je n'en ai aucune idée! C'était en 1980, c'est tout ce que je peux dire...


7 - Quelle a été le tout premier morceau que tu as enregistré avec Hugues ?

CH. - Je ne sais pas quel a été le premier morceau, mais le premier album, c'est "Caravane", avec mes copains Olivier et compagnie. C'est à l'occasion de cet album que j'ai rencontré Georges. C'est un bel album qui a été réédité récemment en CD.


8 - As-tu écris d’autres chansons que la "Ballade de Christian" ?

J'ai écrit plusieurs centaines d'instrumentaux, pour des albums, et pour des éditeurs, en particulier Kosinus, qui passent souvent dans des films, pubs, émissions de télé, etc... Je crois que je suis à plus de 500 titres déposés à la SACEM. Je n'écris pas tellement de chansons, mais j'en ai fait quelques-unes pour moi-même, pour mes albums bluegrass et country, ou pour Michael Jones ou Annabel, et quelques autres chanteurs moins connus. Mais ce n'est pas mon activité principale.

9 - Composes - tu ?


CH - Oui, beaucoup, comme je te le disais. J'ai une petite maison d'édition et un petit studio avec Olivier Andres (Coprod Music), et on travaille régulièrement pour Kosinus pour lesquels on compose dans pleins de styles : blues, bluegrass, country, jazz, rockabilly, swing, italien, new age, etc... Ceux que ça intéresse peuvent aller voir sur le site de Coprod ou de Kosinus.

11 -Comment es-tu devenu « journaliste musicologue » ?

J'ai toujours écrit, et je le ferai toujours. Je ne sais pas si ton terme est bon, je ne suis pas vraiment musicologue, je n'ai pas fait d'études en ce sens, et je ne suis pas journaliste, car je n'ai pas de carte de presse. Disons que je suis un musicien qui écrit sur la musique. Je pense que trop de gens écrivent sur la musique qui n'y connaissent rien. Il suffit d'ouvrir n'importe quel magazine spécialisé pour s'en rendre compte. Un jour, vers 1982, j'ai rencontré un monsieur qui s'appelle Thierry Frébourg, qui travaillait pour Filippacchi, et qui m'a convaincu d'essayer d'écrire des articles sur la musique. Je me suis lancé, et ça a du bien marcher, puisque depuis j'ai écrit plus de 1200 articles, et j'ai signé ou collaboré à une dizaine de livres depuis, dont un ("L'Univers des Guitares") a été traduit en 5 langues. Par la suite, Frébourg est devenu patron de presse, et je l'ai suivi dans tous les magazines musicaux qu'il a fondés, une dizaine au total. J'ai collaboré à un bon nombre de titres de la presse musicale française, et quelques titres américains ou anglais. Aujourd'hui, je suis Rédacteur en Chef de "Guitare Vintage". Le prochain bouquin s'appelle "Foxy Lady Project", il sort en septembre, et c'est un livre incroyable, imaginé par mon ami photographe Max Ruiz, qui réunit 60 guitares au format réel. Les photos sont incroyables de réalisme. J'ai signé les textes de ce livre. Peut-être qu'un jour, quand les tournées se calmeront et que resterai plus souvent à la maison, je m'essaierai à d'autres genres, comme les essais ou la biographie.



Merci Christian d’avoir répondu à mes questions, et merci pour ta fidélité à Hugues

Michèle

Michèle
Dernière édition: il y a 9 ans 1 mois par PetitBateau77.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Webmaster, Arlette, Claire, tryphon, GRAND GIL, coletted888, HUGH, monique

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.201 secondes

Prochains concerts